Nous avons eu plusieurs discussions. En fait il y en a trois successives. La première était de commencer d'emblée à partir des différentes plate-formes ou inventaires. J'ai expliqué qu'il était nécessaire d'organiser les revendications en fonction de thématiques : l'urgence sociale, la justice sociale, la justice fiscale, les problèmes politiques et la Constitution, la défense des services publics, la lutte contre les privatisations et le néo-libéralisme, la lutte pour une transition écologique.

Un des camarades, Emmanuel, avait tout un tas de proposition sur les problèmes politiques : nombre de députés, suppression du Sénat, le Conseil Economique Social et Ecologique, les commissions Théodule de l'état visant à faire immédiatement des économies.

Le camarade de Saint Chamond, Marius, insistait pour que l'on ne parle que des mesures réalisables, immédiatement réalisables. Je pense que c'est une mauvaise méthode. Quand en 1944, des personnes ont écrites le programme du Conseil National de la Résistance, elles n'ont pas expliqué qu'il fallait se concentrer sur les tâches immédiates (rebâtir, reconstruire la France). Elles ont écrits un texte qui se projetait dans l'avenir « Les jours heureux ». Programme qui prévoyait la Sécurité Sociale, des droits pour les travailleurs, la maîtrise des banques et des sources d'énergie, etc..., bref tout ce que les gouvernements depuis ont liquidé ou essayé de liquider. Et qui aujourd'hui ne représente plus qu'un mince filet protecteur. C'est à cette tâche que nous devons nous atteler.

Lors de la réunion à l'AL de la Richelandière, nous avons eu un genre de recensement sur ce pour quoi nous luttons. C'est de là dont nous devons partir : l'urgence sociale, la justice sociale, la justice fiscale, les problèmes politiques et la Constitution, la défense des services publics, la lutte contre les privatisations et le néo-libéralisme, la lutte pour une transition écologique.

L'ensemble des documents sur ces questions seront mis en ligne à l'adresse suivante : http://gj42programme.canalblog.com/

Ce site sera libre d'accès. Si les commentaires sont acceptés, ils seront modérés.

De plus, pour faciliter la discussion sur les problèmes de revendications, une liste de discussion est mise en place : gj42-revendication+noreply@googlegroups.com

Pour pouvoir suivre la discussion, demander sur le site pour s'incrire.